+1 800 556 2981          E-mail Newsletter

Astuces & Conseils

Les bonnes méthodes étapes par étapes pour utiliser le plus efficacement nos produits (tuto, conseils, trucs et astuces).

Lavage : la technique des deux seaux

Comment, pourquoi et dans quel but utiliser cette technique ?

La technique des deux seaux est la plus répandue et intervient après l’étape de prélavage.
Il est très important de procéder de la sorte pour sécuriser un maximum le nettoyage de votre véhicule après un bon prélavage.

Pour le prélavage, cela se passe ici : https://www.purefect.be/le-prelavage/

De quoi avez-vous besoin ?

– 2 seaux
– 2 gants tel que le Pegasus
– 2 Grit guard
– 1 shampoing tel que notre Lotus Pearl
– 2 microfibres de séchage tel que notre Mastodonte Drying Towel et notre Diamond Microfibre


Le Grit guard est une petite grille indispensable à déposer dans le fond de chaque seau. Elle permet de frotter le gant pour retirer les saletés qui s’y accumule pendant le nettoyage et permet également d’annuler l’effet de remous dans le seau (ainsi, les crasses, saletés, etc… ne remontent pas au-dessus du Grit guard). C’est un accessoire indispensable !

 

 

Comment réaliser un nettoyage avec cette technique ?

Remplissez vos deux seaux avec +-10 litres d’eau dans chacun avec un Grit guard dans le fond. Un seau sera dédié à l’eau claire pour rincer le gant, le deuxième sera destiné au shampoing.
Trempez votre gant (le premier) dans le seau contenant le shampoing et commencer à nettoyer votre véhicule de haut en bas. Il est important d’avoir un gant de qualité afin qu’il distribue bien le shampoing et soit doux/sécurisant pour votre verni.

Après chaque panneau, rincez votre gant dans le seau d’eau clair en le frottant contre le grit guard afin de retirer les contaminants qui ont pu s’y accrocher. Re-trempez votre gant dans le seau de shampoing et continuez.
Pour les parties basses du véhicule (les bas de caisse), utilisez un deuxième gant et procédez de la même manière. Les parties basses sont à faire en dernier lieu car ce sont généralement les plus sales.
Petit astuce : utilisez deux gants de couleurs différentes pour bien les dissocier.

Note : Gardez en tête que le nettoyage de votre véhicule doit s’effectuer (dans l’idéal) à l’ombre et sur une surface froide

Une fois l’entièreté du véhicule lavée et rincée, il ne vous reste plus qu’à le sécher. Pour cela, utilisez nos microfibres de séchage.

La première (Mastodonte Drying Towel) vous permettra d’absorber la majorité de l’eau encore présente sur la voiture.
La deuxième (Diamond Microfibre) servira de finition afin de vous assurer de retirer les dernières gouttes d’eau présentent pour un résultat sans trace.

Quel est l’intérêt de cette technique ?

La technique deux seaux et les deux gants permet de tenter de sécuriser au maximum le nettoyage de votre véhicule pour ne pas y infliger de défauts (micro-rayures, rayures, marring, etc…).
En effet, le grit guard va empêcher le remous dans le fond du seau et sera très utile pour nettoyer les gants.

Ainsi, votre seau de shampoing restera propre et le seau d’eau clair va accumuler petit à petit les contaminants.

Bon lavage ! 😉

    

 

Le prélavage : comment et pourquoi ?

Dans cet article, nous allons aborder une étape importante dans l’entretien esthétique de votre voiture.

Qu’est-ce que le prélavage et pourquoi ?

Le prélavage est l’étape qui consiste à appliquer un produit sur l’entièreté de la voiture dans le but de ramollir le film routier qui s’est accumulé au fur et à mesure de l’utilisation de votre véhicule.
Cette étape est la plus importante. En effet, elle va permettre de décoller un maximum de saleté avant le lavage à la main (deux seaux et deux gants) et donc de sécuriser cette étape (moins de contaminants en contact avec les gants).

 

Comment réaliser correctement un prélavage ?

Il existe plusieurs méthodes et « outils » pour cela :

 

 

  • Avec un pulvérisateur à pression :

 

Foam Lance

 

Le sprayeur prendra plus de temps pour réaliser le prélavage.

Le pulvérisateur à pression a l’avantage d’être moins coûteux à l’achat et facilement transportable.

Le canon à mousse (foam lance en anglais) est l’accessoire qui permettra l’application la plus facile et permettra de créer une mousse dense qui tiendra de longues minutes.
Généralement, plus la mousse sera épaisse (pas trop non plus), plus elle tiendra longtemps, plus le prélavage sera efficace.

 

Comment réaliser un prélavage ?

Pour effectuer le prélavage, nous allons utiliser un shampoing moussant et concentré tel que notre Hurricane Snow Foam.

Nous vous recommander d’utiliser de 50 à 100ml dans votre canon à mousse en fonction de l’état de votre véhicule.
Versez la quantité souhaitée dans le canon à mousse et rajoutez 500 à 900 ml d’eau.

Appliquez généreusement sur toute la voiture et laissez agir 4 à 5 minutes le temps que le produit décolle le film routier.

Note : Gardez en tête que le nettoyage de votre véhicule doit s’effectuer (dans l’idéal) à l’ombre et sur une surface froide afin de permettre au produit d’agir le plus longtemps possible.

Quand la mousse ne semble presque plus présente, il est temps rincer le véhicule.
Pour cela, utilisez votre nettoyeur haute pression en commençant par le haut du véhicule pour finir par le bas. Ne soyez pas trop rapide ni trop lent.

Toutefois, comme précisé auparavant, cette étape reste la plus importante car elle permettra de retirer entre 80 et 90% des contaminants présents sur votre voiture et vous évitera donc de créer des défauts dans le verni lors de l’étape du nettoyage à la main.

Une fois le prélavage rincé, vous pouvez passer à l’étape du lavage à l’aide de deux gants et deux seaux.

 

Bon prélavage !

 

Comment décontaminer un véhicule ? (Méthodes et produits)

Qu’est-ce qu’une décontamination ?

Décontaminer une voiture: c’est retirer tous les contaminants qui peuvent s’accumuler sur le verni de votre voiture. En effet, vous accumulez des contaminants tel que goudron, résine d’insectes, pollutions aériennes, particules fines, sèves d’arbres, etc…

Ceux-ci viennent se déposer lorsque vous roulez ou lorsque votre voiture est garée. En outre, ceux-ci peuvent s’avérer fort agressifs.

Vous remarquerez cela par un touché plus rugueux, une couleur moins brillante.

 

Quand faire une décontamination ?

Un verni qui est contaminé est un verni qui accroche lorsque vous séchez votre véhicule. Vous remarquerez également que votre peinture est légèrement plus terne.

Vous pouvez également faire une décontamination quand vous avez des traces de goudron (petits points noirs) ou des tâches de rouille.

Il est recommandé de décontaminer votre véhicule 1x/an. Toutefois, cela dépendra de la région où vous habitez (en ville, aux abords d’usine,etc…).

 

Comment décontaminer une voiture ? Quelles sont les différentes étapes ?

 

La première étape est de faire un simple nettoyage traditionnel avec la méthode des deux seaux. Bien entendu, le nettoyage ne se fera pas au soleil et la carrosserie ne doit pas être chaude.

 

La deuxième étape consiste à faire une décontamination ferreuse afin de retirer les particules de fer ou de rouille sur le véhicule, particules que vous ne verrez pas forcément à l’œil nu.

Notre Iron Go est applicable sur toutes les parties du véhicule. Laissez le poser entre 3 et 5 minutes et ensuite, rincer abondamment.

Lorsque celui-ci est appliqué, les particules de fer ou de rouille vont réagir au contact du produit et devenir mauve-rouge. Cela signifie que le produit agit et retire ces contaminants.

 

La troisième étape consiste à passer notre BlackOut afin de retirer les points de goudron sur votre carrosserie. Pulvérisez le produit sur toute la carrosserie et laisser le agir 1 à 2 minutes.
Vous verrez son action lorsque les points de goudron commenceront à fondre.

Pour retirer l’excédent de produit, passez une microfibre propre et ensuite rincer abondement.

 

La quatrième et dernière étape consiste à passer une barre d’argile (ou « clay bar » en anglais) ou un gant de décontamination (cette étape est appelé la décontamination physique).

La barre d’argile ou le gant permettra de retirer les contaminants qu’on ne sait retirer de manière chimique. La texture est conçue pour retirer ceux-ci.

Il est très important d’utiliser un lubrifiant tant pour l’un que l’autre. Soit un produit conçu pour ou alors un shampoing tel que notre Lotus Pearl offrant une très bonne lubrification.
Cela est indispensable sinon vous allez soit créer des micro-rayures soit créer des traces (effet que l’on appelle marring : imperfection créée lors de la décontamination par manque de lubrification ou par une pression trop importante lors de la décontamination à la clay/gant).

 

Après la dernière étape accomplie, il ne vous reste plus qu’à rincer une dernière fois le véhicule et ensuite le sécher.

 

Produits utilisés dans l’article

 

Faire défiler vers le haut